« RIDEAU SUR LE XXXIXème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE LA ROCHELLE (du 1er au 10 juillet 2011) | Accueil | Nous avons lu pour vous … LES AVOCATS AU CINEMA (PUF, 2011) de Christian Guéry »

vendredi 22 juillet 2011

Commentaires

JB THIERRY

Le film reprend malheureusement les insuffisances du livre : l'écriture enlevée est souvent très facile et reprend une certaine mode du "cru" (sexe, drogue, alcool) qui rate souvent son objectif. Les autres romans qui mettent en scène le même héros ne sont pas d'un meilleur niveau. Mais ils se lisent vite et ne sont pas si désagréables...

Les romans étaient néanmoins plaisants sur les relations entretenues entre l'avocat et les délinquants, certains devenus amis de la famille. Je ne me souviens plus si le film le met suffisamment en avant...

Agnèslamexicaine

Il faut juste que vous sachiez que je trouve ce blog génial et vraiment jubilatoire. J'ai toujours pensé que les films de tribunaux étaient un genre en soi. I'll be back bien entendu.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.